Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
grandes voies P.Mussatto

Dent de Crolles "pour qui sonne le glas"

17 Juillet 2017 , Rédigé par mussattopo Publié dans #chartreuse

"  Pour qui sonne le glas "                                 face ouest de la dent de Crolles

250m , 9 longueurs , max7a+ , 6b+ obl , E2F2,I

p.Mussatto 

T.Ponçot en 2016 et 2017

équipement goujons de 10 mm fourni par promo-grimpe 

 

 

 

 

Alors pour qui ? 

Oui, pour qui sonnent les cloches de la galère ? de l'engatz , de la mémorable erreur ;  de celles qu'on pense toujours être destinée aux autres  et qui nous tombent dessus parcequ'un jour le parapluie s'est retourné ! 

Donc, première erreur, croire que cela n'arrive qu' aux autres . Deuxième erreur faire ce qu'on a fait...Et là,  je développe avec le délice de celui qui en est revenu quand même et se mettant à écrire vois là LE sujet idéal, LA veine inttarissable pour retenir le lecteur et son souffle. Je tairais, pour éviter de perdre un ami, le nom de mon compagnon , Qu'il ne m'en veuille pas . Il le sait ,je l'adore! 

Alors voilà , restait à finir d'équiper L4 , longueur en traversée qui comprend un passage fort délicat . Passage juste après le relais et bien équipé ( il peut se faire en A0 ),, mais situé juste au -dessus de ce que l'on nomme couramment un "surplomb", nom prédestiné désignant un bourrelet de rocher dans lequel tout corps plongé ne peut toucher l'épiderme alors hors d'atteinte.   Relais fait , le denommé N s'élance quelques 35m de corde plus bas . bien que le dénivellé soit ici limlité à une pauvre quinzaine de mètres. La corde  ( dont je tairais le nom du fabricant) est fine , très fine , à l'élasticité réputée et confortable en cas de chute du leader mais .... pas du second..... Ainsi s'élance le dénommé N . Du relais pas de vue sur l'animal , alors ce n'est qu'après un léger cri  et une petite tension dans la corde que je comprend qu'il vient de chuter. Quelques minutes passent et soudain le constat (  verdict conviendrait mieux) m'est expliqué,  courtoisement certes mais avec  l'insistance des personnes en désarroi total.  N est pendu au bout de la corde en plein surplomb. Sousplomb pour la circonstance irait bien mieux .... L'élasticité de la  corde faisant passer la chute anodine au niveau du point à un gros rateau de  6m.  Rien de bien grave me diras-t-on , mais l'affaire se complique car N , n'a pas de matériel pour remonter !. Une seule sangle posée au dessus de lui en machard ne suffit pas . Impossible vu l' horizontalité de la longueur, de lui passer quoi que ce soit. Que faire ?  ,  une heure est ainsi passé à essayer un mouflage. N étant de nature solide et d'un appétit légendaire , l'animal pèse un âne mort.. Décision  est prise ,par élimination, d' en venir à l 'inévitable mais dangereuse manip consistant à descendre en utilisant la corde comme main-courante pour lui passer du matériel . Desencordé mais reliè à la corde par deux mousquetons à vis me voici glissant le long du filin, Deux parties presque verticales  m'obligent à descendre à la force des mains. A une quinzaine de mètres d'N ,je tente le lancé de corde avec la petite dynema qui sert à tirer le sac. Et avec la précision d'un archet suisse atteins la cible du premier jet. N avec du matériel va pouvoir maintenant remonter par lui même. retour pénible au relais pour moi . N se remet à grimper un petit tendu ......il ne tombera plus.

Alors voilà pour qui sonne le glas. pour ceux qui évoluant dans cette voie  ( comme dans d'autres ) au -dessus d'un surplomb, n'emportent pas le matériel nécessaire pour  remonter sur la corde en cas de chute. Soit : des mousquetons , des sangles et si possible un bloqueur....   Avis aux répétiteurs...... 

Description:  Encore une voie tirée par les cheveux. Encore plus baroque qu'une seconde la vie sa voisine de droite et plus difficile aussi. Pour preuve: non seulement elle traverse sur 80m à l'horizontal mais il faut maintenant même redescendre pour rejoindre R3 !  n'importe quoi diras-t-on , et j'en conviens. Mais une fois là en pleine dalle à belles gouttes d'eaux , tout le monde devrait se satisfaire de cette subtilité. Pour varier, plus haut, l'itinéraire repartira à l'horizontal à gauche cette fois. Ces petits détours sont charmants et donnent alors prétexte à arrondir le dénivellé. Chaque longueur propose de beaux passages. Sauf L4 , les longueurs sont assez courtes.La suite au dessus de la vire est déversante avec, pour la cerise, tout en haut, un gros dévers à trous qui demande, pour finir, d'en avoir garder encore sous le coude. Le rocher est excellent, l'escalade plaisante. Idéal pour les chaudes journées d'été.          

L1: 6a+ courte longueur pas très belle mais bon . relais sur le sapin. attention à un bloc un peu fragile vers le troisième spit ( passer à gauche)   .25m

L2: 6b+ belle et variée.  remonte le bord gauche d'une fissure et un beau mur raide à trous. relais un peu pendu ....20m

L3: 6c/c+  soutenu avec un premier pas au dessus du relais puis une traversée où on ne sait pas trop à quel étage mettre les mains. redescente de 3m pour atteindre le relais (second à la fête) . relais inconfortable. 20m

L4:7a ou 6b+/A0 (1pt) magnifique  et grande longueur sur un rocher excellent à gouttes d'eaux, de forts beaux passages .La difficulté se situe au niveau du second point (bloc) . relais confortable sous un gros surplomb. 35m

L5: 6b+ trav  à gauche avec coincement de tête !  puis une portion facile et enfin un mur raide délicat pour  à négocier. relais au sommet de la vire herbeuse à droite du gros suplomb. 30m

L6: 6c  encore une traversée à gauche physique cette fois . rocher excellent , de beaux mouvements. 15m

L7: 5a courte longueur de transition relais ( 1 point )  sur un bloc à gauche sur la vire. 20m

L8: 6c belle escalade déversante sur bonnes prises au départ puis moins grosse. soutenu jusqu'au relais. 25m

L9: 30m final qui commence doux et fini en plein dévers pendu par les bras. Entre temps un court passage délicat au niveau d'une fissure . Bien gérer le tirage ( rallonger le 2 et 4 ème spit). 

Thierry découvre les joies de l'équipement... merci mon gars!

Thierry découvre les joies de l'équipement... merci mon gars!

Rémy dans L3 , traversée baroque....

Rémy dans L3 , traversée baroque....

Rémy a passé le passage de 7a Dans L 4

Rémy a passé le passage de 7a Dans L 4

Nari termine L4. le soleil est maintenant là.....

Nari termine L4. le soleil est maintenant là.....

Rémy dans L6 court mais joli.

Rémy dans L6 court mais joli.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

stephane B 20/09/2017 11:19

Salut Philippe,
A quand une voie en face est de la Dent... un défi équivalent à Titanic... trouver un cheminement se prêtant au libre dans cette grande face. Ca doit être possible.

mussattopo 20/09/2017 17:34

salut steph , Titanic a été une entreprise titanesque, un gros boulot d'ouverture, nettoyage et équipement. je sais pas si cela me tente d'aller sur du pourri comme celaaujourd'hui , d'autant plus que c'est pas la même configuration . j'ai déjà regardé et rien ne m'est apparu ........

Mat 23/08/2017 09:01

Belle et calme chartreuse... Merci pour ce nouvelle itinéraire, plus soutenu mais toujours aussi fûté que sa voisine. Si vous avez besoin d'un coup de main pour d'autre projet locaux n'hésitez pas!